Nina Gil Martinez travaillant a son bureau

Nina Gil Martinez, designer de pages de crowdfunding

Pour ce premier article de l’année 2021 je vous propose de l’interview de Nina Gil Martinez jeune graphiste spécialisée dans le design de pages de crowdfunding.

C’est via une connaissance commune que j’ai découvert la page Instagram de Nina et son activité pour la moins singulière mais pourtant tellement nécessaire. En matière de stratégie de communication et de branding, chaque détail compte. L’on sous estime un peu trop souvent le pouvoir qui se cache derrière un graphisme travaillé sur mesure surtout pour des projets  comme une campagne de crowdfunding qui  sont de véritables leviers de croissance d’une activité.

Bon assez de bla bla je vous laisse avec le portrait de Nina. Et j’en profite pour vous souhaiter tout de même une belle et heureuse année 2021.

Bonjour Nina parle-nous un peu de toi, de ton parcours ?

Bonjour ! Je suis  une jeune entrepreneure de 26 ans, et j’aide aujourd’hui les PME et start-ups dans leur communication en ligne. je travaille notamment dans le cadre de campagnes de crowdfunding. Cela fait aujourd’hui 3 ans que j’ai lancé ma micro-entreprise.

J’ai toujours su que je ferais un métier créatif en grandissant, même si je me voyais plus en styliste qu’en designer graphique à la base. Et puis j’ai eu la chance que le lycée de ma ville propose un cursus Arts Appliqués dès la seconde, le Lycée Raymond Loewy de La Souterraine, dans la Creuse. C’est par le hasard d’ « admission post bac » que j’ai ensuite intégré un BTS Design Graphique, et finalement c’est là où ma passion pour le graphisme s’est vraiment confirmé.

Après avoir intégré les bases en graphisme, j’ai poursuivi avec un Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués (DSAA) au Lycée Bréquigny de Rennes, ce qui aiguisé mon regard de graphiste et permis d’avoir une approche globale des projets de design.

J’ai ensuite terminé mes études par un Master II en Stratégie du Design à l’ENSAAMA Olivier de Serres, à Paris. Cela a été une année de projets de design dans le domaine du luxe, à l’école de l’excellence. Cela m’a permis de travailler au sein d’une agence de luxe parisienne en tant que designer, où j’ai gagné en productivité et en adaptabilité face aux plusieurs métiers avec lesquels je collaborais : chefs de projet, directeur de création, directeurs artistiques, technicien pré-presse.

Quand et pourquoi as-tu décidé de te lancer dans l’entrepreneuriat ?

Cela a été le résultat de plusieurs facteurs : dans l’agence où j’étais précédemment on travaillait avec des free-lances, et leur liberté et flexibilité me faisait envie.

Le fait de voir plusieurs free-lances qui travaillaient pour cette agence m’a montré que cela était possible d’en vivre. Je sortais de 5 ans d’études et mon Master II en poche, les offres d’emploi que je voyais en tant que salarié ainsi que les salaires annoncés ne m’emballaient pas du tout.

Enfin, j’ai rencontré la fondatrice d’une marque de décoration pour enfants qui cherchait une designer en Freelance pour l’aider régulièrement et qui suite à notre entretien a sélectionné mon profil. J’ai donc créé mon statut dans la foulée, en novembre 2017.

Pourquoi avoir choisi de te spécialiser dans la réalisation de visuels pour le crowdfunding ?

Cela s’est fait suite à la formation que j’ai faite à l’école en ligne LiveMentor, qui aide les créateurs d’entreprise. Je cherchais plus de sens et d’alignement dans mon travail, je voulais travailler pour des projets engagés, à impact positif, et le crowdfunding réunissait ces envies et également mes compétences.

Pour toi une bonne campagne de crowdfunding c’est ?

Une campagne bien préparée ! La plupart des gens ne le savent pas, mais il ne suffit pas de mettre en ligne son projet de crowdfunding pour avoir d’un coup plein de participations. Il faut un long travail en amont, où l’on construit sa communauté petit à petit. Si on ajoute à ça une communication visuelle canon et un message engagé, on a la recette d’une campagne parfaite selon moi 🙂 !

As-tu un projet sur lequel tu as particulièrement aimé travaillé ? Si oui lequel et pourquoi ?

J’ai adoré travaillé pour la start-up ONIRIQ qui m’a contacté pour les aider à présenter leur projet sur Ulule. J’ai aimé le fait de servir un projet utile : celui de créer des kits solaires pour l’Afrique, afin d’apporter de l’électricité dans des zones qui en sont dépourvues, et ce de manière écologique. Pour ce projet j’ai adoré utiliser mes compétences de designer pour présenter au mieux leur projet. Il était important que les lecteurs comprennent bien et rapidement de quoi il s’agit. Il fallait que les visuels donnent envie de continuer la lecture, de créer une charte graphique qui soit dans l’univers start-up tout en étant créative et impactante. C’est vraiment ce qui me plaît le plus, d’apporter mes compétences à un projet éthique, avec une finalité qui a du sens.

Dans le passé j’ai travaillé dans l’univers du luxe sur des projets cosmétiques. Mon travail n’était pas en adéquation avec mes réflexions personnelles sur l’écologie et la protection de l’environnement. Je constatais la superficialité des projets et leurs dommages sur la planète, et je ne me sentais pas vraiment utile. Avec ce projet pour Oniriq, j’ai vraiment trouvé un sens à mon travail, avec un projet en accord avec mes valeurs éthiques.

Quelles sont tes sources d’inspirations ? Comment définirais-tu ton style ?

La veille est pour moi un moteur, et je peux me perdre des heures à faire des tableaux sur Pinterest :p. C’est là où je puise le plus mes inspirations, ainsi que sur le site d’Ulule où je note les pages que je trouve vraiment originales, et j’en fais ensuite des études de cas que je publie sur mon blog.

Mon style s’adapte aux projets et varie par conséquent. Les couleurs et effets visuels ne seront pas les mêmes pour un projet dans l’énergie solaire ou un projet dans la charcuterie végétale par exemple. L’essentiel pour moi c’est que mon style soit hyper clair. Il doit permettre de comprendre rapidement un message en étant percutant à l’œil et créatif.

À côté de ton travail  de design de pages de financement tu as également développé un « side project » à destination des entrepreneurs, peux tu nous en dire plus ?

Oui! Il s’agit de la création d’un pack de pages Notion pour s’organiser et gagner du temps en freelance. Notion est un outil qui réunit plusieurs applications en une : il remplace Trello, Asana, Evernote, etc. C’est un outil très puissant, entièrement personnalisable. Je suis fan de cet outil et je l’utilise pour tout : ma comptabilité, ma création de contenu Instagram et blog. Mais aussi pour la gestion de mes projets freelances, de mes objectifs, etc.

J’ai décidé de partager mon savoir et d’en faire profiter d’autres freelances. Débutants ou expérimentés, pour qu’eux aussi gagnent du temps et améliorent leur organisation. J’adore travailler sur ce projet car je suis une vraie passionnée d’organisation et de productivité. Cela fait aussi appel à mes talents de designers de créer des belles pages intuitives.

C’est un projet qui demande des compétences diverses et je crois que c’est ce qui me plaît aussi. De plus je sais que ça va vraiment aider d’autres personnes, et c’est l’aspect qui me plaît le plus dans ce projet.

Justement comment s’organise ton travail au quotidien ?

En Freelance les journées ne se ressemblent jamais ! Cependant je suis une vraie fana d’organisation et de productivité 😀 .J’organise mes mois en avance, et toutes mes journées sont planifiées au moins une semaine à l’avance. Dans la journée, je réserve les tâches où j’ai besoin de toute ma concentration au matin. L’après-midi  je m’occupe des tâches plus légères. J’ai aussi une routine sportive où je fais du yoga le matin très tôt. J’essaye d’aller marcher une heure un jour sur deux. Cette année j’ai également intégré un atelier de coworking pour séparer mon lieu de vie avec mon travail.

J’ai développé toutes ces routines car au début j’avais tendance à être stressée.  Je ne décrochais pas dans ma vie personnelle, et à je me sentais dépassée, surmenée. Toutes ces habitudes d’organisation, de sport, et de gestion, me permettent d’être heureuse dans mon travail. je suis plus productive, tout en restant sereine. Et ce même si je gère plusieurs projets en même temps avec plusieurs deadlines.

crowdfunding visuels page insta nina gil martinez

Quelles sont les moyens que tu utilises pour ta communication (site internet, réseaux sociaux, newsletter)? As-tu travaillé sur la mise en place d’une stratégie de communication pour ton entreprise ? 

C’est sur Instagram que je publie le plus, mais j’entretiens également mon blog, mon site, ainsi que mon compte Linkedin.

Quand on travaille à son compte, la prospection est un passage obligé. Pour faire connaître mes services, j’ai créé un site web ainsi qu’un blog, pour faire connaître mon expertise. J’ai fais une formation SEO pour améliorer le réferencement  de mon blog et attirer plus de visiteurs sur mon site.

Cette année j’ai également développer une activité d’accompagnement de jeunes entrepreneurs, via du coaching. Pour cette activité j’utilise Instagram pour me faire connaître. J’y diffuse des conseils sur tous les thèmes liés à l’entreprenariat.

Es-tu à l’aise avec la communication web ? Il y a-t-il des choses que tu souhaiterais développer ou améliorer ?

Aujourd’hui je peux dire que je suis à l’aise grâce aux différentes formations que j’ai faite. Il y aussi toute l’expérience et les tests que j’ai fais en 3 ans, mais cela n’a pas toujours été le cas. C’est un domaine où l’apprentissage est sans fin, et où je continue d’apprendre !

Il y a bien sûr des choses que j’aimerais développer et améliorer. Par exemple je n’ai pas terminé de travailler le SEO de mon site. Il y a beaucoup de choses à faire quand on est entrepreneur et il faut savoir prioriser !

Un dernier conseil, un retour sur ton expérience d’entrepreneure ?

On peut avoir tous les diplômes du monde. On peut avoir fait les meilleures études ou étudié tous les livres sur le sujet. La meilleure formation à l’entreprenariat c’est l’entreprenariat lui-même ! Les meilleurs apprentissages vous viendront avec l’expérience, les tests, et le passage à l’action.

La vie de Freelance vous fait rêver ? Il n’y a qu’un moyen de savoir si c’est fait pour vous, c’est de vous lancer ! 🙂

——————————————————————————————————————————————-

Vous avez un projet de campagne de financement ?  Nina propose des astuces et études de cas sur son blog :

– 10 avantages d’une campagne de crowdfunding en 2020

– Analyse des plus belles pages Ulule : La Saperie Française

– Ma méthode en 5 étapes pour optimiser la page Ulule de Coeur Fier

Retrouvez Nina sur son site ou sa page Instagram

Commentaires.

  • TROISIEME VOYELLE

    Si j’avais eu connaissances de cela avant de lancer ma campagne Kisskiss elle aurait été encore mieux réussie ! Pour la prochaine …

  • Troisième Voyelle jolie boutique cadeaux d’artisanat français – Mycrocosme

    […] dois dire que ma campagne aurait pu être mieux ficelée. J’avais déjà participé au financement de campagnes mais c’était une première pour moi d’en organiser une […]

Laissez un commentaire.

© All rights reserved. Powered by VLThemes.